Paris à vélo, se déplacer facilement pendant les grèves

C’est reparti pour un tour. Une nouvelle fois la grève s’annonce longue et suivie. En tant que Parisien vous y êtes habitué, vous faites même partie des Français les plus impactés. C’est pourquoi, au fil des années, vous avez acquis d’incroyables réflexes, dignes d’une émission télévisée de survie en milieu hostile.

Le premier et le plus important d’entre eux ? Savoir où et quand louer un Velib’ quand la situation se tend.

Une fois vos stations de location favorites — près du travail et près de chez vous — repérées, votre abonnement activé et votre casque sur la tête, vient le moment du choix. D’un côté le Vélib’ bleu électrique et de l’autre, le Vélib’ vert mécanique.

Lequel choisir ? Pour ne pas vous tromper, le mieux est encore de connaître votre temps de trajet et la complexité du parcours. Vous n’en savez rien ? Fort heureusement les journalistes du « Parisien » vous proposent deux cartes afin d’estimer vos temps de trajets.

L’une parcourt Paris en vélo mécanique, tandis que l’autre arpente Paris en vélo à assistance électrique.

Deux cartes pour estimer vos temps de trajets

Imprimez-les puis affichez-les. Vous n’avez plus qu’à mémoriser sur vos trajets les plus fréquents, vos temps de déplacement :

  • Gare Montparnasse — Convention : 8 min
  • Porte-Maillot — Maison de la Radio : 15 min
  • Porte de Clichy — porte de la Chapelle : 17 min…

À noter, la vitesse prise en compte pour les calculs. 15 km/h, soit la vitesse moyenne d’un chameau ou d’un mouton en pleine forme. Rien d’insurmontable donc. Aussi, pour une meilleure visibilité, les trajets courts sont indiqués en bleu, les moyens en orange et les plus longs en rouge. Étudiez-les bien.

Il se peut même que vous gagniez du temps par rapport à vos déplacements habituels en transport en commun !